Passion des livres

Passion des livres

Starters, tome 1

Au tout début:

"Les Enders me terrifient. Surtout le portier de la Banque des Corps, son sourire factice collé aux lèvres. Il n'est pas très vieux - dans les cent dix ans - mais il me file les jetons quand même, avec ses cheveux gris argent et son badge de pseudo-mérite."

 

 

De quoi ça parle:

Dans un futur proche : après les ravages d’un virus mortel, seules ont survécu les populations très jeunes ou très âgées : les Starters et les Enders. Réduite à la misère, la jeune Callie, du haut de ses seize ans, tente de survivre dans la rue avec son petit frère. Elle prend alors une décision inimaginable : louer son corps à un mystérieux institut scientifique, la Banque des Corps. L’esprit d’une vieille femme en prend possession pour retrouver sa jeunesse perdue. Malheureusement, rien ne se déroule comme prévu… Et Callie réalise bientôt que son corps n’a été loué que dans un seul but : exécuter un sinistre plan qu’elle devra contrecarrer à tout prix !

 

Qu'en ai-je pensé:

Je vais commencer cette chronique avec une petite précision. Cette chronique va être très courte parce que je ne sais pas trop ce que j'ai pensé de ce livre. Je n'ai pas aimé mais je n'ai pas pas aimé. Ce livre m'a laissé indifférent.

 

J'ai trouvé que l'histoire se passait beaucoup trop vite, pas assez de détails, pas assez d'explication sur certaines choses. Même la fin m'a paru un peu rapide.

 

Au niveau des personnages, je ne suis pas arrivée à m'y attaché. Les Starters sont peu représentés (pour finir) dans ce livre du coup, on ne découvre pas Mickael ou Tyler.

Et puis pour les Endres, je les ai trouvés trop sur d'eux. Ils louent les corps des jeunes et puis ils se moquent complètement de ce qui peut arriver à ce corps. Leur principale préoccupation est de s'amuser. Du coup je les ai trouvés trop arrogants, trop "cons" (désolé pour le terme)

 

En conclusion, l'idée de départ me plaisait vraiment bien mais je n'ai pas retrouvé ce petit plus qui fait une bonne dystopie. Je le conseille aux plus jeunes d'entre vous car ce livre reste très jeunesse.

 

 

Page 99:

"- C'est quoi, ça?

- Saut collectif à l'élastique. Des crétins se jettent d'un pont et la seule chose qui les empêche de se transformer en crêpe ratatinée, c'est une mince sangle synthétique. Il paraît qu'elle s'adapte automatiquement au poids et à la vitesse des corps. Enfin, il paraît...

- Vachement rassurant."

 

Ma note:




Pour lire d'autre avis:

Logo Livraddict



13/02/2016
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 128 autres membres