Passion des livres

Passion des livres

Messager

Au tout début:

"Matty était impatient de terminer les préparatifs du dîner. Il voulait cuisiner, manger et partir aussitôt. Il aurait aimé être adulte pour pouvoir décider de l'heure des repas, et même avoir le droit de les sauter, si l'envie lui en prenait. Il avait une chose à faire, une chose qui l'effrayait. Et l'attente ne faisait qu'accroître son appréhension."

 



De quoi ça parle:

Avant, Village était un havre de paix.
L'hospitalité et la bienveillance y régnaient. On y chantait souvent. Les malheureux y trouvaient refuge et ni leurs faiblesses ni leurs différences n'étaient tenues pour des défauts. Mentor était un maître d'école sage et respecté. Le Troc servait à échanger des biens agréables et nécessaires. Tout autour, Forêt veillait.
Et puis, l'inquiétude et le secret ont fait leur entrée à Village.
Quelque chose a changé.
Marty a naguère été accueilli à bras ouverts à Village, alors qu'il était un réfugié révolté, abîmé par la violence et la misère, et voilà qu'il entend parler d'un projet de fermeture des frontières. Lui qui ne rêve que de guérisons et de vies calmées, grâce au don extraordinaire qu'il vient de se découvrir, il voit les rancœurs, les envies et les peurs naître partout. Même Forêt devient menaçante.
Pourquoi ? Est-il encore temps de revenir en arrière ?

 

Ce que j'en ai pensé:

Pour vous remettre un peu dans le contexte, "Messager" est le tome 3 de la série "Le passeur".

Comme je l'ai déjà dit, j'ai vraiment aimé cette série. Et ce tome est vraiment très bon aussi. Nous retrouvons Matt qui est parti vivre à Village. Et surtout qui a bien grandi physiquement mais aussi moralement. Il n'est plus le gamin sale et vagabond qu'on avait découvert dans "L'élue".

 

J'ai vraiment aimé ce livre, qui est assez ancré dans l'actualité. En effet, Village est ouvert à tous et il accueille tout le monde. Jusqu'à ce qu'un groupe de villageois décide de fermer les limites de Village et de refuser l'entrée aux réfugies.

 

Contrairement aux autres tomes, la vie n'est pas vraiment dure. Je veux dire par là qu'il n'y a pas de dictature ou de groupe qui humilie d'autres personnes. Non à Village tout le monde vit dans la joie et dans la tolérance. Mais tout va changer.

 

Tout cela est écrit comme un conte, je n'ai pas ressenti de violence ou autres. J'ai trouvé que ce livre était tout doux et il m'a permis de souffler entre deux lectures.

 

Si vous aimez les livres doux et rapide à lire, n'hésitez pas à aller vers ce livre.

 

Page 99:

"Ils se levèrent tôt. Le soleil venait à peine de se lever, et, à travers la fenêtre, Matty vit que le jardin était baigné d'une lumière d'ambre. Abondante et serrée autour d'un haut treillage, une plante grimpante qui était entièrement verte le jour précédent s'était couverte de fleurs bleues et blanches. Derrière le treillage, maintenus par de grands tuteurs, de minuscules bourgeons d'asters, rose foncé et jaune au centre, tremblaient dans la brise du matin."

 

Ma note:



Pour lire d'autres avis:

Logo Livraddict



05/02/2016
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 130 autres membres