Passion des livres

Passion des livres

Max

http://static.blog4ever.com/2013/12/758324/artfichier_758324_3378147_201401302555373.jpg

 

Thème : Nazisme, seconde guerre, lebensborn

 

Auteur : Sarah Cohen-Scali

 

Résumé : Le 19 avril 1936. Bientôt minuit. Je vais naître dans une minute exactement. Je vais voir le jour le 20 avril. Date anniversaire de notre Führer. Je serai ainsi béni des dieux germaniques et l'on verra en moi le premier-né de la race suprême. La race aryenne. Celle qui désormais régnera en maître sur le monde. Je suis l'enfant du futur. Conçu sans amour. Sans Dieu. Sans loi. Sans rien d'autre que la force et la rage. Je mordrai au lieu de téter. Je hurlerai au lieu de gazouiller. Je haïrai au lieu d'aimer. Heil Hitler !

 

Avis : J'avais découvert ce livre sur d'autres blogs et je me suis dit qu'il fallait lire ce bouquin. Pas parce que le résumé me faisait envie mais parce que le sujet de ce roman est quelque chose qu'il faut connaitre, qu'il faut savoir pour ne pas oublier et surtout pour ne plus jamais refaire les mêmes atrocités qui ont été faite durant cette guerre.

 

Je ne peux pas dire que j'ai aimé lire ce livre qui est choquant, cru, cash. Un chat est appelé un chat et les pires choses faites durant cette guerre sont racontées tel quel. Mais j'ai été happé par l'histoire, impossible de lâcher Max avant d'avoir la fin.

 

L'histoire de la seconde guerre est souvent racontée du point de vue des Alliés. Dans ce bouquin, on suit l'histoire de Max, un gamin né dans un leben Born, élevé dans le plus pur esprit nazi. Il est persuadé que ces idées sont les meilleurs et pourquoi aurait-il tord, d'ailleurs. Tout le monde autour de lui pense la même chose.

Je ne peux pas dire que j'ai aimé Max, ce gamin se croit de la race supérieure et il est souvent imbu de lui-même. Tout le monde le prend, d'ailleurs pour cet être supérieur. Il se croit au-dessus de tout. J'ai commencé à mieux l'apprécier dans la dernière partie du bouquin, quand il commence à se poser des questions.

 

Il y a aussi Lukas, un adolescent juif, kidnappé par les SS pour intégrer leurs écoles de germanisation. Ce gamin va petit à petit essayer de faire changer Max. Mais je n'ai pas non plus apprécié ce gamin. Il représente l'autre côté de la guerre, il est juif mais il réussit à intégrer une Napola, école qui forme l'élite des enfants Allemands à la guerre, sans que personne ne remarque sa « différence ». Il pense donc qu'il est invinsible. Mais beaucoup de choses dans son comportement et dans son histoire font réfléchir Max.

 

Avant de partir à la Napola, Max promet à Lukas de témoigner de son histoire quand la guerre serait finie et Max tient cette promesse à travers ce livre.

 

La guerre a beaucoup de coté laid et violent et ce bouquin nous raconte un de ses côtés plutôt méconnu. Il ne faut surtout pas passer à côté, même si c'est dur, il faut savoir et apprendre de ce passé pour ne plus recommencer.

 

Échantillon : «- Écoute, me dit-il en se redressant brusquement et en me saisissant par les épaules. Je vais aller avec toi dans cette Napola de merde ! À partir de maintenant, on se quitte plus. On devient frères. Mais à une condition !

- Laquelle ?

Je demande pour la forme. Il peut exiger tout ce qu'il veut. C'est oui ! OUI !

- Quand la guerre sera finie, si on arrive à s'en sortir, il faudra qu'on témoigne, tous les deux. Moi, pour ce que les nazis ont fait aux Juifs et aux Polonais ; toi, pour ce qu'ils t'ont fait.

- D'accord ! Je lui réponds, même si je ne comprends pas du tout cette histoire de témoignage.

Témoigner devant qui ? Pourquoi ? Quand la guerre sera finie, le Reich commencera son règne de mille ans. Le Lebensborn ne sera plus un secret pour personne... Bon, tant pis, inutile de le contrarier. On ne sait jamais quelle réaction il pourrait avoir.

- D'accord ! Je répète, pour entériner définitivement notre engagement réciproque.»

 

J'ai lu ce livre dans le cadre du challenge 1 mois – 1 consigne.

http://static.blog4ever.com/2013/12/758324/artfichier_758324_3294487_201401072252457.jpg

La consigne du mois de février étant de lire un livre avec une couverture rouge. Je peux donc valider mon mois de février.



08/02/2014
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 123 autres membres