Passion des livres

Passion des livres

Les chroniques de Nadia Tesla, tome 1 : Le garçon qui venait du réacteur 4

Au tout début:
"Il sortait de nulle part. Personne n'avait entendu parler de lui ou ne l'avait vu auparavant. Personne ne savait qui il était."

 

De quoi ça parle:

Nadia ne garde pas de souvenirs heureux de son père. Homme solitaire et colérique, il a trouvé la mort lorsqu’elle n’avait que treize ans, laissant son passé enveloppé de mystère. Lorsqu’un étranger prétend avoir connu son père durant sa jeunesse en Europe de l’Est, Nadia accepte de le rencontrer, et assiste à son exécution en pleine rue. Dans son dernier souffle, il lui révèle un indice incompréhensible, un indice qui envoie Nadia dans une chasse au trésor entre New York et l’Ukraine, terre de ses ancêtres. Elle y rencontrera un allié improbable : Adam, jeune prodige de hockey sur glace qui s’entraîne sur les bassins de refroidissement gelés de Tchernobyl. Traumatisé physiquement et psychologiquement par les radiations, Adam cache un secret qui pourrait changer le cours du monde… à condition que Nadia le protège assez longtemps. Le Garçon qui venait du Réacteur 4 est un récit palpitant de secrets, de mensonges et d’avarice, qui gardera les lecteurs en haleine jusqu’à la dernière page.

Ce que j'en ai pensé:

Je referme juste le livre et je met directement par écrit mes ressentis.

 

Tout d'abord, j'ai beaucoup aimé voyager avec l'histoire de Nadia. Je dois dire que les pays de l'ancienne URSS ne m'ont jamais vraiment attiré mais avec Nadia, j'ai découvert des coins cachés qui ne sont pas touristique et j'ai vraiment apprécié ce voyage. J'étais très curieuse de connaitre l'itinéraire que Nadia et Adam allaient utilisé pour quitter Kiev. J'ai trouvé cela très dépaysant et j'ai découvert ce grand pays qu'est la Russie. 

J'ai aussi découvert l'histoire de Tchernobyl. Bien sur je connaissais les grandes lignes mais cette histoire nous conduisant en plein centre de la Zone, je me suis vraiment intéressée à l'accident et surtout à l'après. Toute cela m'a vraiment passionnée et j'ai même fait quelques recherches sur internet durant ma lecture.

 

Ce qui m'a un peu déplu, j'ai trouvé que l'histoire mettait du temps à commencer. Entendons-nous bien, l'action commence très fort dès les premières pages du livre mais l'histoire en elle-même à mis plus de 150 pages à arriver. J'ai eu beaucoup de mal à relier le résumé du livre à l'histoire en elle-même avant la moitié du bouquin.

 

A par cela, j'ai vraiment aimé le côté course poursuite, le côté truand, mafia. C'est le genre d'histoire que j'aime encore assez bien.

 

Au niveau des personnages, je ne me suis pas vraiment attaché à aucun d'eux. Je n'arrivais à faire confiance à personne. D'ailleurs, les évènements ne m'y ont pas conduit, l'histoire m'a démontré que tout le monde peut retourné sa veste. Même Nadia et Adam ne m'ont pas plu plus que ça.

 

Ce qui m'a aussi un peu dérangé, c'est la traduction. J'ai parfois trouvé des phrases tournées un peu bizarrement par rapport à la langue française. Mais peut être est-ce dû au fait que je l'ai lu sous format ebook?

 

En conclusion, un bon roman qui m'a fait passer un bon moment dans les steppes sibériennes à la recherche d'un enfant de Tchernobyl.

 

À lire si...  vous aimez les courses poursuites à travers le monde.

 

À ne pas lire si... vous n'aimez pas les histoires qui mettent longtemps à démarrer.



Page 99:

"Misha sourit tandis que Kirilo passait derrière lui, prétendant se rendre au bar pour un autre verre d'horilka. Il passa plutôt son bras autour du cou de Misha et l'emprisonna dans une prise d'étranglement."

Ma note:




Pourquoi j'ai lu ce livre:

Je voulais remercier les éditons  Smart Cat et  livraddict pour m'avoir permis de découvrir ce livre.

Pour lire d'autres avis:

Logo Livraddict



26/02/2017
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 128 autres membres