Passion des livres

Passion des livres

L'été où je suis devenue jolie

Au tout début:

"- Je n'en reviens pas que tu sois là.

D'une voix presque timide il répond:

- Moi non plus.

Puis il hésite avant de poursuivre:

- Tu viens toujours avec moi?

Comment peut-il poser la question? J'irai n'importe où avec lui.

- Oui.

Plus rien n'existe en dehors de ce mot, de cet instant.

Il n'y a que nous . Tous les évènements de cet été, et des étés précédents, nous ont menés là. Maintenant.

 


De quoi ça parle?

Depuis qu'elle est enfant, Belly passe tous ses étés dans la maison au bord de la plage.
Là, entre les bains de mer et les pichets de thé glacé, la vie est parfaite. Il y a Susannah et ses fils, Conrad l'ombrageux et Jeremiah, si charmant. Et puis l'été de ses seize ans, les choses changent Susannah sourit un peu moins. Les garçons paraissent plus lointains. Parce qu'il se passe quelque chose dont personne ne parle. Belly aussi a son secret. La vie chavire doucement, pour chacun d'eux. Plus rien ne sera comme avant.

 

Et j'en ai pensé quoi?

Oui qu'en ai-je pensé? Je ne saurais pas trop dire. J'ai bien aimé ce livre, sans plus. Les pages se tournent assez facilement, l'histoire se déroule sans heurts.

J'avais envie de connaitre la suite sans pour autant avoir absolument besoin de cette suite. J'ai aimé passer du temps sur cette plage avec Belly, Steven, Jeremiah et Conrad. J'ai apprécié découvrir les petites aventures que les enfants avaient vécues avant cet été. Et puis j'ai aimé découvrir ce qui se passe cet été-là.

 

Le rythme de l'histoire est bon, sans temps mort, avec des flashbacks et des retours au présent quand il faut. Je ne me suis pas ennuyée une seconde. Mais je n'attendais pas la fin avec impatience, j'avais l'impression qu'il ne se passerait jamais rien de signifiant. Et puis je me doutais un peu ce qui se tramait.

 

Au niveau des personnages, je n'ai pas réussi à m'attacher à aucun d'eux. Les garçons sont souvent méchants avec Belly, ils se moquent d'elles très souvent. Je pense que l'auteur à oublier les moments de complicité qu'il peut y avoir dans les fratries même entre les grands et les petits surtout qu'ici il n'y a pas énormément de différence d'âge. Belly, elle, est un peu trop gamine, elle se plaint tout le temps, elle pleurniche, et dès que les garçons l'ennuient file se plaindre à sa mère. Et puis les deux mamans qui ne sont pas du tout présentent dans l'histoire. Je les ai trouvé accessoire malheureusement.

 

La fin ne laisse pas deviner qu'il y a une suite mais je lirai surement la suite un prochain été. C'est un bon petit livre pour l'été sans plus.

 

Page 99:

"Ce n'était pas parce que j'avais éraflé la voiture une ou deux fois que je ne finirais pas par être une excellente conductrice. Grâce à lui, je maîtrisais la boîte de vitesses maintenant. J'allais devenir une fille sûre d'elle, qui sait ce qu'il fait. Dès que j'aurais mon permis, je prendrais la voiture, j'irais jusque chez Susannah et j'emmènerais Jeremiah en balade, pour le remercier."

 

 

Ma note:

 

Pour lire d'autres avis:

Logo Livraddict



09/09/2015
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 130 autres membres