Passion des livres

Passion des livres

L'élue

Au tout début:

"- Maman?

Il n'y eut pas de réponse. Elle n'en attendait pas. Sa mère était morte depuis déjà quatre jours, et Kira savait que l'ultime souffle de l'esprit était en train de s'échapper à jamais. "Maman." Elle redit le mot tout doucement à ce que, si mystérieux, s'en allait. Il lui semblait sentir son adieu à la manière dont on peut sentir, le soir, le doux murmure de la brise.

Désormais, Kira était seule, absolument seule. Désarroi, solitude, tristesse profonde, tel était son lot."

 


De quoi ça parle:

Dans un monde archaïque et violent qui rejette les faibles, Kira ne doit sa survie qu'à son don exceptionnel pour la broderie.
Le Conseil des Seigneurs l'a choisie pour restaurer et achever la fabuleuse Robe sur laquelle est inscrite toute l'histoire de son peuple. Mais il lui faudra auparavant, avec l'aide du petit Matt, résoudre d'inquiétantes énigmes et retrouver le secret de la couleur perdue...

 

Ce que j'en ai pensé:

Si vous avez lu "Le passeur" ou "Le fils" sachez que ce livre fait partie de la même saga.

 

J'ai vraiment apprécié découvrir la vie de Kira et Matt dans ce village où tout est rarement rose. Les gens sont méchants entre eux, n'attendant qu'une chose pour pouvoir prendre le terrain d'une autre maison.

 

Dans cette dystopie, nous découvrons que le monde est loin d'être beau pour tout le monde. Mais parfois un petit quelque chose, un don pour la broderie, peut changer la vie.

 

J'ai bien aimé la fin aussi même si je ne pensais pas qu'elle se passerait comme cela. Mais j'ai trouvé que c'était une bonne fin avec beaucoup d'espoir.

 

Au niveau des personnages, j'ai beaucoup aimé Kira bien sur mais aussi le petit Matt qui est l'espérance dans ce livre.

 

En conclusion, je conseille ce livre à tout le monde. C'est une très belle histoire.

 

Et puis n'hésitez pas à découvrir les autres tomes de la saga.

 

Page 99:

"Déteindre. Aviver. Laisser couler. Quelle étrange combinaison de mots!

- Ah oui, les mordants aussi. Faut qu'tu les apprennes. Quelquefois, le sumac. Les gales d'arbres - excellentes. Et quelques lichens. Mais le meilleur c'est... Viens ici, je vais te montrer. Devine un peu d'où qu'y sort, c'mordant-là?"

 

Ma note:


 

Pour lire d'autres avis:

Logo Livraddict



27/01/2016
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 130 autres membres