Passion des livres

Passion des livres

Incubes


Un couple, qui vient de perdre leur enfant, décide de s'isoler du monde en louant un chalet à la montagne pour les vacances. Mais, tandis que la femme se remet difficilement de ce deuil, l'homme commence à percevoir des formes inquiétantes dans l'obscurité...

 

Tout d'abord, je voudrais remercier l'auteur, Anthony Holay, de m'avoir proposé  l'envoi de sa nouvelle.

 

Cette nouvelle n'est pas très longue, une cinquantaine de pages, du coup ma chronique ne sera pas bien longue non plus pour ne rien vous dévoiler.

 

L'histoire se déroule dans un chalet isolé dans la montagne et les évènements s'enchainent très vite. De ce fait, la tension monte très rapidement. J'ai vraiment ressenti cette tension, les volets qui claquent, les fenêtres qui ne se ferment pas, les ombres, ... et cette tension reste jusqu'à la fin et même après. Une fois le livre refermé, il nous poursuit encore un peu.

 

Qu'arrive-t-il vraiment à nos deux héros? Je ne vous raconterai rien. Mais nous suivons vraiment la descente aux enfers de cet homme à travers son journal intime. Je pense que cette façon d'écrire l'histoire apporte aussi beaucoup de tension car ce récit sous forme de journal rend l'histoire plus réelle et cela nous permet aussi de nous sentir plus proche du personnage.

 

Parlons de la fin, maintenant, je dois dire que j'ai été carrément surprise par la fin. Jusqu'au bout je me suis demandé ce qui se passait. Il aura fallu attendre la 49ème page pour avoir une petite explication, enfin une piste d'explication.

 

Au niveau des personnages, nous ne découvrons rien sur l'épouse mais nous suivons le cheminement de pensée de monsieur. Et nous ressentons bien sa douleur et son désappointement face à sa femme.

 

En conclusion, je pense avoir un peu compris ce qu'il s'est passé, mais je pense que chacun peut comprendre à sa façon. Je vous conseille donc de lire ce très bon récit et de vous faire votre propre opinion. Mais si vous avez peur dans le noir, ne lisez pas tout seul le soir.

 

"Mon dieu, j'ose à peine coucher sur le papier ce qui vient de se passer! Est-ce que je délire? Suis-je en train de devenir fou? Je vais tenter de relater, le plus posément possible, ce qui est arrivé..."

 

Pour lire d'autres avis:

Logo Livraddict

 

Rendez-vous sur Hellocoton !



18/07/2014
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 130 autres membres