Passion des livres

Passion des livres

Et si on discutait avec...

Je commence vraiment adorer ce rendez-vous. J'aime prendre contact avec des auteurs et lire leurs réponses à mes modestes questions. Et vous, est-ce que vous appréciez ce rendez-vous? Aimez-vous découvrir des auteurs dont j'ai aimé les livres?

 

Bon après ce petit sondage, je vous propose de découvrir une auteur dont j'avais vraiment apprécié la lecture de son livre. J'attends le second avec impatience (peut-être que je l'aurais reçu lorsque cette article paraîtra).

 

Et je vous laisse découvrir Lena Jomahé, l'auteur du livre...

 

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

J’me présente, je m’appelle Henri… non c’est pas ça, pardon… donc Léna, trente ans et des poussières, toujours douze ans dans ma tête, ce qui devient parfois difficile quand il faut élever 2 enfants.


As-tu toujours voulu être écrivain ?

Je ne peux pas dire que j’ai toujours voulu être écrivain, mais j’ai toujours voulu écrire. Lorsque j’étais en primaire je disais que je voulais être journaliste pour la presse écrite, puis les années ont passées et je me suis dirigée dans un « vrai » métier. Malgré tout, je rêvais toujours en secret de poser des mots et de créer des histoires. En 2013 des circonstances personnelles m’ont amenées à faire une pause dans ma carrière professionnelle, c’est à ce moment là que je me suis dit que c’était le bon moment. J’étais lancée.

Parlons de tes lectures. Quel est ton livre préféré ? Quel est le livre que tu as le moins aimé ?

Ma saga préférée est Harry Potter. Beaucoup de livres ont marqué et rythmé ma vie : L’écume des jours, le petit prince, mon bel oranger, Germinal, vipère au poing… mais la saga Harry Potter m’a plongée dans un univers complètement différent et je regrette la période où je languissais la sortie de chaque tome. Je ne pense pas aux livres que j’ai le moins aimés… je préfère passer à une nouvelle lecture.

Quel est ton genre préféré ? La science-fiction ou totalement autre chose ?

La Dystopie et l’Urban Fantasy. Je ne lis pratiquement plus que ça.

As-tu une grande pile à lire ?

J’ai une énorme PAL numérique, quelque chose comme 200 ebooks. Je craque facilement pour les nouvelles sorties et les suites de saga, mais je ne lis plus au rythme que je voudrais, ce qui fait que les achats s’accumulent, sans que je n’arrive à m’arrêter d’acheter les livres qui me font envie…

Y a-t-il des livres qui t'ont donné envie d'écrire ou qui t'inspire ?

Je ne m’inspire pas d’un livre, mais d’un genre et d’un tas d’autre chose. Une actualité, une information, une discussion… tout est n’importe quoi peut déclencher une alarme dans ma pauvre tête et je me retrouve à noter des synopsis dans un fichier qui ne fait que s’allonger.

Ecoutes-tu de la musique quand tu écris ? As-tu des playlistes spéciales écriture ?

Oui, quasiment à chaque fois… je n’ai pas de playlist particulière, j’écoute ce qui me fait plaisir sur l’instant et qui me plonge dans l’état émotionnel dont j’ai besoin, même si j’affection particulièrement le pop-rock.

As-tu d'autres « rituels » lorsque tu écris (si tu veux bien en parler bien sur) ?

Du thé et m’isoler dans mon bureau dans le noir.

Parlons un peu du livre Les oubliés (le seul que j'ai lu pour l'instant), comment t'es venu l'idée de départ de cette dystopie ?

Je venais de lire plusieurs romans dystopiques dont la fin ne me satisfaisait pas amplement, voire pas du tout pour certaines. Je me suis donc demandé quelle histoire j’aurais envie de lire, quelle fin me plairait à coup sûr. Deux heures après j’avais la quasi-totalité de la trame du tome 1 et du tome 2 en tête et je me suis lancée.

Il y avait déjà eu une autre édition, pourquoi as-tu choisi de faire rééditer cette histoire chez Plume Blanche ?

La première version des Oubliés est sortie en 2014 aux éditions Sharon Kena. Une fois le roman sorti j’ai eu l’impression de ne pas être à ma place dans la maison d’édition, de ne pas correspondre totalement à la ligne éditoriale. Puis ma nouvelle éditrice est venue me voir en me disant que le roman était vraiment bon, mais qu’il pouvait encore être amélioré. Nous en avons beaucoup discuté, j’ai écouté ses conseils et finalement j’ai décidé de lui faire confiance. Je ne le regrette absolument pas. La nouvelle version fait 100 pages de plus. Il y a eu des ajouts, des modifications, des améliorations, tout cela rend le roman beaucoup plus complet.

 

Que pouvons-nous te souhaiter pour le futur ?

De réussir à toucher les lecteurs. De réussir à faire en sorte que les Oubliés et la Sorcière Rouge trouvent leur lectorat et surtout que l’inspiration ne me quitte pas. J’aime écrire, j’aime passer du temps à me torturer l’esprit pour savoir ce qu’il va bien pouvoir arriver à mes personnages. Et je n’ai vraiment pas envie que ça s’arrête.

Aimerais-tu nous dire autre chose ?

J’ai envie de dire merci. Merci à tous ceux qui m’ont déjà lu et à ceux qui projettent de le faire. Je n’avais jamais pensé partager mes écrits un jour et encore moins que cela plaise. Et pourtant, 2 ans après avoir commencé à écrire, je suis là. Deux sagas de commencées, un one-shot en écriture et plein de projets dans la tête. Je ne sais pas si ça aurait été le cas si le manuscrit des Oubliés était resté dans mon disque dur. Les Oubliés ont rencontré les lecteurs et ils ont plu, je souhaite la même chose à Stan et Erika de La Sorcière Rouge. Erika est complètement folle… mais je l’adore.

 


 

 



15/11/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 123 autres membres