Passion des livres

Passion des livres

Divergent, tome 2: Insurgés

Le monde de Tris a volé en éclats. La guerre a dressé entre elles les factions qui régissent la société, elle a tué ses parents et fait de ses amis des tueurs.
Tris est rongée par le chagrin et la culpabilité.
Mais elle est Divergente. Plus que tout autre, elle doit choisir son camp et se battre pour sauver ce qui peut encore l'être...

 

Que dire de ce tome 2? Waou, après un très très bon tome 1, j'avais un peu peur d'être déçue mais non pas du tout. J'ai mis peut-être 2 pages pour retrouver mes repères.

En effet, nous redémarrons l'histoire exactement à l'endroit où elle s'est arrêtée dans le tome 1. Du coup, nous retombons directement dans l'histoire.

 

L'ambiance est totalement différente du premier tome, fini les initiations et cette relation novices/instructeurs. Mais une ambiance plus de "gang", de "clan". Et nos personnages qui doivent se cacher et trouver l'endroit où ils seront à l'abri.

 

J'ai aimé découvrir les différentes factions, leurs quartiers généraux, leurs qualités (ou défauts à vous de voir).

 

Au niveau des personnages, j'ai toujours apprécié les personnages principaux. Tris et Tobias. Même si leur relation m'a un peu énervée parfois. J'avais envie de prendre la tête d'un et de taper l'autre avec. Même si je comprenais les raisons de chacun.

J'avais déjà beaucoup aimé Uriah dans le premier tome. Mais ici, j'ai vraiment accroché au personnage. Il est l'ami de Tris sans condition, sans poser de questions. Il ne s'inquiète pas de savoir ce qu'elle est ou ce qu'elle a fait. Il est son ami sans restriction. Et j'aime vraiment ça. Il est vraiment gentil dans le sens propre de mot. Je pense qu'Uriah est vraiment mon personnage secondaire préféré.

 

En conclusion, après la lecture des deux premiers tomes, je peux dire que cette saga est un vrai coup de coeur pour moi. Je conseille cette trilogie à tout le monde.

 

 

"- Pouvez-vous préciser? exige Jeanine d'un ton cassant.

Je me rends compte que je suis dans une sorte de salle de classe, parce que chaque pièce contenant plus d'un Erudit en est une. Et Jeanine est visiblement la plus précieuse de leurs professeurs. Tous boivent ses paroles la bouche ouverte, les yeux avides, guettant l'occasion de l'impressionner.

- Il est beaucoup plus gros que la moyenne, rectifie l'homme qui perd ses cheveux.

- C'est mieux, approuve Jeanine en inclinant la tête. C'est même l'un des plus gros cortex préfrontaux latéraux qu'il m'ait été donné de voir. En revanche, le cortex orbitofrontal est remarquablement petit. Qu'indiquent ces deux données?".


 

Et si vous décidez de lire le début de cette trilogie, n'hésitez pas à lire ma chronique

 

Pour lire d'autres avis:

Logo Livraddict

 

Rendez-vous sur Hellocoton !



20/07/2014
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 128 autres membres