Passion des livres

Passion des livres

Robert Langdo, tome 2: Da Vinci code

Au tout début:

"Jacques Saunière, le célèbre conservateur en chef du musée du Louvre, s'élança en courant dans la Grande Galerie. Le vieillard de soixante-seize ans saisit à deux mains le premier tableau qui se présenta sur sa droite, un Caravage, et tira dessus de toutes ses forces. Le grand cadre en bois doré se décrocha de sa cimaise et Jacques Saunière s'écroula sous le poids du tableau."

 



De quoi ça parle:

Enfermé dans la Grande Galerie du Louvre, Jacques Saunière n'a plus que quelques instants à vivre. Blessé mortellement, le conservateur en chef va emporter son secret avec lui. Il lui reste cependant un mince espoir de ne pas briser cette chaîne ininterrompue depuis des siècles. Mais il lui faut agir vite. Une seule personne au monde peut prendre la relève, décrypter le code et être traquée à son tour...

Ce que j'en ai pensé:

Je continue ma lecture de la saga Robert Langdon et je dois dire que j'ai mieux aimé celui-ci par rapport au premier. On est directement mis dans l'ambiance du Louvre.

 

Il est vrai que beaucoup de choses sont grosses comme des camions. Certains points sont un peu invraisemblables mais ça reste un roman et cela ce lit plutôt très bien. C'est vrai aussi que le roman est assez gros mais il se lit très vite car j'ai été prise dans l'intrigue et j'avais envie de savoir la suite.

 

Au niveau des personnages, je connaissais déjà Robert Langdon qui me plaît bien comme personnage. Mais j'ai découvert Sophie et j'ai beaucoup apprécié ce personnage. Elle n'est pas cruche, elle se défend très bien au niveau des énigmes et même au niveau des scènes de confrontation elle ne donne pas l'impression d'avoir peur. Je n'aime pas trop les héroïnes qui sont trop peureuses et qui on besoin de protection. Là non, elle n'a pas peur de prendre part à l'action.

 

En conclusion, ce deuxième tome m'a beaucoup plus plu et je vous recommande de le lire surtout si vous aimez les jeux de piste et d'énigmes.

 

Page 99:

"Et il se sentait vraiment comme un fantôme... transparent... errant de port en port.
Les gens évitaient de le regarder.

A dix-huit ans, il se fit pincer par deux hommes d'équipage, alors qu'il volait une caisse de jambon sur un cargo. Ils sentaient la bière et les souvenirs de ses terreurs d'enfant l'envahirent d'un coup. La peur et la haine de son père remontèrent des profondeurs, comme un monstre terrifiant. Il rompit à mains nues le cou du premier, et le second ne dut la vie sauve qu'à l'arrivée de la police."

 

Ma note:




Pour lire d'autres avis:

Logo Livraddict



04/10/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 130 autres membres