Passion des livres

Passion des livres

Les oubliés, tome 1: Derniers jours

Au tout début:

"Assise dans l'arbre, j'arrache un nouveau fruit en riant. Au-dessus de moi, Simon et Aurore m'imitent. Je croque dans la pêche, le goût doux et sucré coule dans ma gorge et le long de mon menton.

- Tu es vraiment sale! s'exclame Aurore en me jetant son noyau sur la tête. Tu ne pourrais pas manger proprement!

Je lui souris de toutes mes dents avant de mordre à nouveau dans la chair tendre et savoureuse."

 

De quoi ça parle?

An 250 après la IVème guerre mondiale.
Seules quelques grandes villes parviennent à subsister et leurs populations à survivre grâces aux coupoles qui les protègent du monde extérieur.
Chaque année, le Nouvel Ordre Mondial détermine l’avenir des jeunes de seize ans. Et chaque année, certains d’entre eux disparaissent.
On les appelle les Oubliés.

 

Et voici ce que j'en ai pensé:

Encore une dystopie me direz-vous? Et c'est vrai, mais j'aime assez ce genre du coup pourquoi s'en privé surtout avec un livre comme celui-ci.

 

Nous suivons donc Eléa le jour de la Rafle, le jour où le N.O.M fait passer des tests aux jeunes de 16 ans pour déterminer leurs affectations. Elle sera soit ouvrière, soit Grandes, soit oubliées.

Les oubliés sont des jeunes qui, lors de la Rafle, disparaisse et personne ne les revoit plus jamais.

 

J'ai vraiment aimé cette histoire et j'ai eu de bonnes surprises dès le départ. Tout se passe assez rapidement mais nous faisons des découvertes tout le long du récit. Je n'ai jamais ressenti le sentiment d'être perdue, de ne pas comprendre ce qui se passait. Ce qui arrive souvent dans d'autres récits du genre où les révélations arrivent généralement toute en même temps à la fin. Ici, non, nous recevons les révélations, au fur et à mesure.

Il y a quand même un moment où je me suis demandé quoi, mais j'ai décidé de me laisser porter. C'est lors des interventions de Clara. Mais au fur et à mesure nous la découvrons et j'ai petit à petit compris (ou pas en fait) qui elle pouvait être. Mais je n'en dit pas plus pour ne pas vous spoiler.

 

Et puis la fin, non mais c'est quoi ça???? Jusqu'au bout, j'y ai cru mais en fait .... Pour comprendre il vous faudra lire ce livre.

 

Au niveau des personnages, j'ai beaucoup aimé Eléa et Izzie qui sont prêtes à tout mais qui sont pleines de joie et pleines d'humour. J'ai aussi bien aimé Gabriel, au début et puis... Je sais plus. En fait, j'ai aimé tous les personnages, sauf Simon. Je n'ai pas du tout accroché à ce personnage. Je me méfie tout le temps de lui. Il ne me revient pas.

 

Mais je vous rappelle que c'est un tome 1 et qu'il va falloir attendre un an pour avoir la suite!!!!! Non mais.... Je vais jamais tenir moi.

 

Si vous aimez le genre dystopique, n'hésitez surtout pas à lire ce livre.

 

Page 99:

"Alors que nous approchons du réfectoire, nous croisons Pablo et Simon qui en sortent.

- Salut les filles, lance Pablo.

- Eléa! Ca va mieux aujourd'hui?

Simon me prend dans ses bras et me serre très fort. Je le repousse légèrement d'une main sur le torse afin de pouvoir lever la tête vers lui.

- Oui, oui. La nuit m'a fait du bien. Je me sens mieux. Mais je m'inquiète beaucoup pour Aurore alors parfois, je suis un peu absente.

J'ai horreur de lui mentir. Enfin, même si dans un sens, je ne lui mens pas vraiment... je ne lui dis simplement pas toute la vérité. C'est la première fois que cela m'arrive."

 

Ma note:


 

Pourquoi j'ai lu ce livre?

C'est un livre qui est sorti lors de la rentrée littéraire en septembre (le 8/09/2015) et du coup je l'ai lu dans le cadre du challenge

La consigne de septembre était de lire un livre de la rentrée littéraire (alors je sais pas si ce livre compte mais pour moi c'est un livre de la rentrée littéraire lol).

 

Pour lire d'autres avis:

Logo Livraddict

 



16/09/2015
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 123 autres membres