Passion des livres

Passion des livres

La ligue des enfants extra ordinaire

Au tout début:

"Ordinaire. Normal. Moyen. Banal.
Ces mots sont tous affreux. les prononcer suffit à donner un goût aigre dans la bouche! Est-ce exagéré de dire cela, Absolument pas. Etre un enfant ordinaire, normal, moyen, banal, dans un monde qui valorise les premiers, les meilleurs, l'élite de la classe, revient à être invisible. C'est l'équivalent humain du papier peint, quelqu'un qui se fond dans l'arrière-plan."

 


De quoi ça parle:

Quand les gens disent que “ les enfants sont l’avenir ”, ils ne pensent pas à moi. »
Jonathan Murray, 12 ans

Qu’est-ce que la Ligue des Enfants Ordinaires ? Eh bien, je suis ravi que vous me posiez la question. (Oh, vous n’avez rien demandé ? Vous l’auriez fait à un moment ou à un autre, et je déteste perdre mon temps.) Nous formons un réseau secret d’espions composé des enfants les plus quelconques du pays, ceux qu’on oublie complètement. Pourquoi des enfants banals ? Pourquoi pas des surdoués ? Ou des sportifs ? Ou des reines de beauté ? Parce que les gens n’oublient pas ces derniers, alors qu’ils nous oublient, nous. Et vous savez pourquoi ? Parce que nous nous fondons dans le décor. Nous évoluons dans l’angle mort du monde.

Ce que j'en ai pensé:

J'ai reçu ce livre en partenariat avec Livraddict, le résumé m'avait beaucoup attiré dans la liste des partenariats. Du coup j'ai décidé de postuler

 

Mais j'ai été déçue, malheureusement. Généralement les livres jeunesse ne me dérangent pas. Mais ici, les personnages m'ont un peu énervé. J'ai trouvé que Shelley était trop bavarde et surtout qu'elle parlait pour ne rien dire. Tout ce qu'elle disait m'a un peu, beaucoup, gonflé.

L'histoire en elle-même aurait pu être sympathique. Des enfants ordinaires (trop ordinaires) qui sont recrutés par une agence d'espion. Mais, malheureusement, j'ai trouvé que cette histoire restait au sol. Je ne l'ai jamais senti décoller. Et même si je ne me suis pas ennuyée car l'histoire est assez courte, je ne suis pas rentrée dans l'histoire et je l'ai survolée.

 

Comme je le disais un peu plus haut, les personnages aussi m'ont énervé. Shelley était trop bavarde, a toujours dire tout ce qui lui passe par la tête. Jonathan, lui est trop rabat-joie. Quant aux autres personnages, ils sont vraiment très caricaturé "espion".

 

En conclusion, j'ai été un peu déçue par ce livre et cette histoire sera vite oubliée pour moi mais je pense qu'il pourrait beaucoup plaire aux plus jeunes. C'est le genre de livre que je donnerais comme premier roman aux enfants qui commencent la lecture de plus gros livres et qui ont envie de découvrir des héros plus qu'ordinaires.

 

Page 99:

"Shelley bondit de son lit quelques secondes après le lever du soleil, donna à manger à Zelda, son poisson rouge (qui était toujours caché dans le placard) et fit son premier essai de tenue d'espionne. Elle voulait être cool, professionnelle et prête à coincer les méchants. Face au miroir, elle s'entraîna à sortir son badge, ayant oublié que les agents de la Lique n'avaient pas de badge."

Ma note:



Pourquoi j'ai lu ce livre:

Je remercie Livraddict et les éditions  Michel Lafon pour m'avoir permis de découvrir ce livre.

 

Pour lire d'autres avis:

Logo Livraddict



09/07/2016
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 130 autres membres