Passion des livres

Passion des livres

Epic

Au tout début:

"La brume marine se condensait sur la fenêtre. Assis dans la cuisine de la ferme, Erik s'efforçait de ne pas penser à la terrible épreuve qu'affrontait sa mère. Inquiet, immobile, il se concentrait sur les fines gouttelettes, les regardait se fondre l'une dans l'autre, grossis jusqu'à devenir trop lourdes pour coller à la vitre, puis ruisseler selon un parcours imprévisible; elles accéléraient à mesure qu'elles alourdissaient, véritable cataclysme dans le petit monde grouillant de ces perles de bruine."

 

 

De quoi ça parle:

La Terre a été détruite par une guerre sans précédent. Les hommes ont construit, sur une autre planète, une société où toute violence est interdite, et les conflits sont gérés par un jeu vidéo, Epic. Dans ce jeu, chaque citoyen a un alter ego virtuel dont les résultats définissent sa condition sociale.

Avec ses copains d'enfance, Erik, 14 ans, va participer à un tournoi sur Epic qui déterminera son destin dans la société. Ses amis ont choisi d'être représentés par de courageux guerriers, une guérisseuse et une sorcière. Contre toute attente, Erik, lui, prend pour avatar Cindella, une jeune aventurière, peu armée mais séduisante et astucieuse.

Grâce à Cindella, Erik a un regard neuf sur Epic et découvre les failles du jeu. À travers elle, le garçon se lance dans une formidable quête qui le conduira à remettre en cause les bases mêmes de la société...

 

Ce que j'en ai pensé:

J'avais reçu ce livre dans ma box de Pandore du mois de janvier 2015. Du coup je ne savais pas du tout à quoi m'attendre, je ne savais même pas trop de quoi ce livre pouvait parler.

 

Du coup c'était totale surprise pour moi.

 

Au début, j'ai eu beaucoup de mal à entrer dans l'univers mais au bout du compte, j'ai réussi à être happé par l'histoire et je n'ai plus su lâcher le livre.

 

J'ai apprécié ce monde où tous les conflits sont réglés à travers un jeu vidéo, où les gens font des requêtes au gouvernement à travers des arènes de combat. Mais comme partout, certains se prennent pour plus fort que les autres et s'approprient les richesses. Et tout part de là. Les enfants des ouvriers vont alors tout faire pour changer le système.

 

J'ai bien aimé l'équipe montée par Erik et ses amis. Ils vont explorer le jeu Epic dans les moindres détails, trouver les failles et surtout tout faire pour les exploiter. Ils ne font pas ça pour leur propre gloire mais pour sauver le monde. Ils vont rester souder jusqu'au bout. Ce livre est vraiment rempli d'amitié, d'entraide et de courage.

 

Bien sur cela reste un livre jeunesse et il est surtout à conseiller aux plus jeunes car c'est assez simple à lire. Mais je pense que tout le monde peut y trouver son compte. En effet, les scandales politiques, les jeux vidéo, les aventures, ... s'y retrouvent.

 

Le seul point négatif que j'ai relevé est le fait que j'ai parfois eu du mal à m'y retrouver entre les moments où ils sont dans le jeu et les moments dans la vie réelle. Mais à part cela, j'ai vraiment apprécié ma lecture.

 

Ma note:

 

 

Page 99:

"Peu de plaisirs égalaient celui qu'on éprouvait en entrant dans l'univers d'Epic sous les traits du Bourreau. Tel un dieu oublié, il se déplaçait parmi les joueurs; ceux qui croisaient le personnage ignoraient qu'il était animé par une conscience humaine et que, sur un caprice, il pouvait prendre la vie de n'importe lequel d'entre eux.

Après avoir tapé le mot de passe, connu des seuls membres du Centre des affectations, Ragnok se détendit sur son siège, goûtant chaque seconde tandis que le Bourreau apparaissait à l'écran sur sa plate-forme et pivotait lentement."

 

Pour lire d'autres avis:

Logo Livraddict



30/09/2015
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 128 autres membres