Passion des livres

Passion des livres

Derrière la haine

D'un côté, il y a Tiphaine et Sylvain ; de l'autre, il y a Laetitia et David. Deux couples voisins et amis, ayant chacun un enfant du même âge. Deux couples fusionnels et solidaires qui vivent côté à côte dans une harmonie parfaite. Jusqu'au jour du drame. Un tragique accident fait voler en éclats leur entente idyllique, et la cloison qui sépare leurs maisons tout comme la haie qui sépare leurs jardins ne seront pas de trop pour les protéger les uns des autres. Désormais, les seuls convives invités à la table des anciens amis s'appellent Culpabilité, Suspicion, Paranoïa et Haine...

 

Le résumé de ce livre me faisait très envie et j'ai eu la chance de pouvoir le découvrir grâce à  argali et le swap marque-page.Et je suis vraiment très contente.

 

Au départ, j'ai eu un peu de mal de comprendre où se trouvait le thriller. Mais j'ai vite compris. J'ai vraiment apprécié cette histoire et cette suspicion qu'il y a tout le temps. Je me demandais si c'était Laetitia qui était folle ou si c'était Tiphaine. Et quand j'ai compris, j'ai été vraiment choquée. La fin était vraiment hallucinante.

 

J'ai vraiment été prise par l'écriture et par l'histoire, je n'ai pas su lâcher le livre avant de connaitre la fin. Et j'ai maintenant hâte de découvrir la suite.

 

Au niveau des personnages, j'ai bien accroché à David, qui m'a semblé le seul "normal" de l'histoire. J'ai trouvé Sylvain un peu trop en retrait par rapport aux autres. Et puis j'ai bien aimé le petit Milo.

 

Je vous conseille donc ce livre si vous aimez les thrillers psychologiques. Moi en tous les cas, je lirai rapidement le suivant.

 

"Le temps se figea dans cet état de béatitude immobile, avant que prenne fin la perfection du moment.

Elle fut brutalement sortie de son indolence. Aucun bruit insolite, aucun  mouvement, si ce n'est la sensation d'un trouble indéfinissable qui lui fit ouvrir les yeux. Quelques secondes pour reprendre ses esprits, se souvenir du jour, du lieu, de l'heure, Laetitia se redressa mollement, prit appui sur ses coudes et regarda autour d'elle. Le jardin était aussi désert que lorsqu'elle s'y était installée, et bien que la maison semblât déserte, par acquit de conscience, elle appela:

- David? C'est toi?"

Pour lire d'autres avis:

Logo Livraddict

 

Rendez-vous sur Hellocoton !



05/03/2015
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 130 autres membres