Passion des livres

Passion des livres

Thriller

Roman policier à suspense.


Les chroniques de Nadia Tesla, tome 1 : Le garçon qui venait du réacteur 4

Au tout début:
"Il sortait de nulle part. Personne n'avait entendu parler de lui ou ne l'avait vu auparavant. Personne ne savait qui il était."

 

De quoi ça parle:

Nadia ne garde pas de souvenirs heureux de son père. Homme solitaire et colérique, il a trouvé la mort lorsqu’elle n’avait que treize ans, laissant son passé enveloppé de mystère. Lorsqu’un étranger prétend avoir connu son père durant sa jeunesse en Europe de l’Est, Nadia accepte de le rencontrer, et assiste à son exécution en pleine rue. Dans son dernier souffle, il lui révèle un indice incompréhensible, un indice qui envoie Nadia dans une chasse au trésor entre New York et l’Ukraine, terre de ses ancêtres. Elle y rencontrera un allié improbable : Adam, jeune prodige de hockey sur glace qui s’entraîne sur les bassins de refroidissement gelés de Tchernobyl. Traumatisé physiquement et psychologiquement par les radiations, Adam cache un secret qui pourrait changer le cours du monde… à condition que Nadia le protège assez longtemps. Le Garçon qui venait du Réacteur 4 est un récit palpitant de secrets, de mensonges et d’avarice, qui gardera les lecteurs en haleine jusqu’à la dernière page.

Ce que j'en ai pensé:

Je referme juste le livre et je met directement par écrit mes ressentis.

 

Tout d'abord, j'ai beaucoup aimé voyager avec l'histoire de Nadia. Je dois dire que les pays de l'ancienne URSS ne m'ont jamais vraiment attiré mais avec Nadia, j'ai découvert des coins cachés qui ne sont pas touristique et j'ai vraiment apprécié ce voyage. J'étais très curieuse de connaitre l'itinéraire que Nadia et Adam allaient utilisé pour quitter Kiev. J'ai trouvé cela très dépaysant et j'ai découvert ce grand pays qu'est la Russie. 

J'ai aussi découvert l'histoire de Tchernobyl. Bien sur je connaissais les grandes lignes mais cette histoire nous conduisant en plein centre de la Zone, je me suis vraiment intéressée à l'accident et surtout à l'après. Toute cela m'a vraiment passionnée et j'ai même fait quelques recherches sur internet durant ma lecture.

 

Ce qui m'a un peu déplu, j'ai trouvé que l'histoire mettait du temps à commencer. Entendons-nous bien, l'action commence très fort dès les premières pages du livre mais l'histoire en elle-même à mis plus de 150 pages à arriver. J'ai eu beaucoup de mal à relier le résumé du livre à l'histoire en elle-même avant la moitié du bouquin.

 

A par cela, j'ai vraiment aimé le côté course poursuite, le côté truand, mafia. C'est le genre d'histoire que j'aime encore assez bien.

 

Au niveau des personnages, je ne me suis pas vraiment attaché à aucun d'eux. Je n'arrivais à faire confiance à personne. D'ailleurs, les évènements ne m'y ont pas conduit, l'histoire m'a démontré que tout le monde peut retourné sa veste. Même Nadia et Adam ne m'ont pas plu plus que ça.

 

Ce qui m'a aussi un peu dérangé, c'est la traduction. J'ai parfois trouvé des phrases tournées un peu bizarrement par rapport à la langue française. Mais peut être est-ce dû au fait que je l'ai lu sous format ebook?

 

En conclusion, un bon roman qui m'a fait passer un bon moment dans les steppes sibériennes à la recherche d'un enfant de Tchernobyl.

 

À lire si...  vous aimez les courses poursuites à travers le monde.

 

À ne pas lire si... vous n'aimez pas les histoires qui mettent longtemps à démarrer.



Page 99:

"Misha sourit tandis que Kirilo passait derrière lui, prétendant se rendre au bar pour un autre verre d'horilka. Il passa plutôt son bras autour du cou de Misha et l'emprisonna dans une prise d'étranglement."

Ma note:




Pourquoi j'ai lu ce livre:

Je voulais remercier les éditons  Smart Cat et  livraddict pour m'avoir permis de découvrir ce livre.

Pour lire d'autres avis:

Logo Livraddict


26/02/2017
4 Poster un commentaire

Puzzle

 

Au tout début:

"Toute l'équipe médicale qui suivait Lucas Chardon s'était réunie autour de son lit. Dès son réveil, on avait retiré les différentes électrodes de l'électroencéphalogramme fichées sur son cuir chevelu. L'électrocardiogramme et les divers appareils encore reliés à son corps témoignaient d'un état parfaitement stable."

 


 



 

De quoi ça parle:

 

Et si on vous demandait de mourir… dans un jeu ?

Ilan et Chloé, deux jeunes gens spécialistes des chasses au trésor ont rêvé des années durant de participer à la partie ultime, d’un jeu mystérieux dont on ne connaît pas les règles, dont on ne connaît pas l’entrée, et dont on ne sait même pas s’il existe. Mais dont on connaît le nom : Paranoïa.
Lorsqu’un an après leur rupture Chloé réapparaît dans la vie d’Illan en lui annonçant qu’elle sait comment jouer, ce dernier a totalement rompu avec l’univers des jeux, et vit isolé dans la maison de ses parents disparus en mer. Officiellement morts, mais Ilan est persuadé qu’ils ont été enlevés à cause de leurs recherches scientifiques. Après avoir refusé l’aventure, Illan cède alors que Chloé lui fait part de la rumeur : le gagnant remporterait 300 000 euros.
Après un premier jeu de pistes dans Paris, les deux amis sont enfin sélectionnés. C’est alors qu’ils découvrent la règle numéro 1 : « Quoiqu’il arrive, rien de ce que vous allez vivre n’est la réalité. Il s’agit d’un jeu. », rapidement suivie, à leur arrivée sur les lieux du jeu - un gigantesque bâtiment isolé en pleine montagne appelé Complexe psychiatrique de Swanessong – de la règle numéro 2 : « L’un d’entre vous va mourir. »
Quand les joueurs découvrent le premier cadavre, quand Illan retrouve dans le jeu des informations liées à la disparition de ses parents, la distinction entre le jeu et la réalité est de plus en plus difficile à faire…
Et Paranoia peut alors réellement commencer…

Ce que j'en ai pensé:

 

Au départ, le concept de l'histoire me plaisait beaucoup. J'avais vraiment envie de connaitre le fin mot de cette histoire, de comprendre ce qui se passait dans ce jeu. Mais j'ai vite déchanté.

Comprenons-nous bien, ce livre est pas mal. Il se lit très vite mais je l'ai très vite oublié aussi. En effet, j'ai eu beaucoup de mal à tout comprendre, beaucoup de choses sont floues pour moi. Jusqu'à la fin je ne comprenais rien du tout. Bien sûr le jeu et les différentes énigmes m'ont intéressé mais le fond était vraiment trop flou pour moi.

 

Par contre, j'ai aimé le côté effrayant. C'est même assez angoissant, oppressant. Cela fait une bonne lecture pour halloween. J'aime assez ce genre de lecture de temps en temps même si ça me donne des frayeurs. 

 

Au niveau des personnages, je n'ai pas réussi à m'attacher à aucun d'eux. Ils sont tous abominables et même si c'est dans l'esprit du livre, certains m'ont vraiment agacé.

 

En conclusion, un bon livre pour un moment effrayant au coin du feu mais qui sera vite oublié pour ma part.

 

À lire si... vous aimez les thrillers psychologiques et assez angoissants


À ne pas lire si... vous êtes assez vite effrayé par vos lectures. Je pense que ce livre pourrait vous faire faire des cauchemars.

 

Page 99:

 

"- Un tournevis... C'est très curieux. Le mien était moins neutre, il s'agissait d'une photo. Une photo de nous deux.
Ilan se courba davantage sur son téléphone. Une famille complète, probablement en route pour les stations de ski, venait d'entrer et s'installait près des distributeurs de boissons; La mère de famille regarda dans sa direction en soupirant. Ilan se glissa sur le côté, le long d'un étal."

 

 

Ma note:

 




Pour lire d'autres avis:

Logo Livraddict


12/02/2017
6 Poster un commentaire

Charlie

Au tout début:

""Papa, je suis fatiguée, se plaignit la fillette en culotte rouge et chemisier vert. On s'arrête?

- Pas encore, mon chou."

C'était un grand type large d'épaules qui portait une veste de velours élimée et un pantalon de toile marron. La fillette lui donnait la main et, ensemble, ils remontaient la Troisième Avenue en marchant vite, presque en courant. Il jeta un coup d'oeil derrière lui. La voiture verte était toujours là, elle longeait lentement le trottoir."




De quoi ça parle:

Dès l'enfance, le terrible pouvoir de la petite Charlie s'est révélé : qu'un objet, un animal, un être humain provoque en elle la moindre crainte, la moindre tension... et il se trouve aussitôt livré aux flammes ! Aujourd'hui la douce et jolie Charlie a sept ans et le cauchemar demeure. Certes, elle sait à présent que son pouvoir est un mal qu'elle doit combattre sans relâche pour en être un jour libérée, délivrée. Alors, de toutes ses forces, Charlie lutte, mais la pulsion souvent l'emporte et déferle. Indomptable, criminelle. Et l'enfant cède au désespoir... Comment ses parents pourraient-ils lui avouer l'atroce vérité - cette imprudence fatale qu'ils ont commise avant sa naissance ? A quel destin Charlie est-elle vouée ?

Ce que j'en ai pensé:

Encore un Stephen King, j'essaie de lire les livres de cet auteur mais j'ai beaucoup de mal. En effet, j'ai adoré Dôme mais les autres j'ai du mal.

Celui-ci n'était pas mal. Même si c'est assez long comme histoire. En effet, on suit la fuite de Charlie et son père et cela donne une histoire très longue à démarrer.

 

Au niveau des personnages, j'ai beaucoup aimé la petite Charlie. Elle m'a donné envie de la protéger. Elle fait tout ce qu'elle peut pour échapper à la "malédiction". Elle n'aime pas faire de mal et bien souvent elle en fait sans le vouloir. Par contre, je n'ai pas trop aimé son père. J'ai trouvé qu'il ce laissait trop faire. Il ne réagit pas vraiment aux évènements. Et les autres adultes qui gravitent autour de Charlie étaient souvent là pour se servir de Charlie, pour l'exploiter.

 

En conclusion, ce n'est pas mon livre préféré mais c'est un Stephen King que j'ai pas trop mal aimé, qui se lit assez vite.

 

Page 99:

"- Sanction définitive, répéta Bates d'une voix neutre. Oui , monsieur.
- Très bien, Norville, murmura Cap. Il raccrocha et attendit que John Rainbird fasse son entrée.

La porte s'ouvrit quelques instants plus tard. Il entra, énorme, affreux. Il était tellement silencieux, ce métis de Cherokee, qu'une personne assise à son bureau en train de lire ou d'écrire une lettre n'aurait absolument pas remarqué sa présence."

 

Ma note:




Pour lire d'autres avis:

Logo Livraddict


08/01/2017
0 Poster un commentaire

Avant d'aller dormir

Au tout début:

"La chambre à coucher est étrange. Inconnue. Je ne sais pas où je me trouve, ni comment je suis arrivée ici. Je ne sais pas comment je vais rentrer à la maison."

 




De quoi ça parle:

À la suite d'un accident survenu une vingtaine d'années plus tôt, Christine est aujourd' hui affectée d'un cas très rare d'amnésie : chaque matin, elle se réveille en croyant être une jeune femme célibataire ayant la vie devant elle, avant de découvrir qu'elle a en fait 47 ans et qu'elle est mariée depuis vingt ans. Son dernier espoir réside dans son nouveau médecin, Ed Nash. Celui-ci lui a conseillé de tenir un journal intime afin qu'elle puisse se souvenir de ce qui lui arrive au quotidien et ainsi reconstituer peu à peu son existence. Quand elle commence à constater de curieuses incohérences entre son journal, ce que lui dit son entourage et ses rares souvenirs, Christine est loin de se douter dans quel engrenage elle va basculer. Très vite elle va devoir remettre en question ses rares certitudes afin de faire la vérité sur son passé... et sur son présent.

Ce que j'en ai pensé:

Bon alors, cette chronique est assez difficile à faire car le roman ne m'a pas laissé un souvenir impérissable. Aussitôt refermé, aussitôt oublié.

Que dire? Le sujet est assez sympa. Chaque nuit, la narratrice oublie tout est revient à chaque fois à zéro. Il lui faut chaque fois tout recommencé tout redécouvrir. J'ai bien aimé ce concept. On découvre l'histoire de Christine en même temps qu'elle, petit à petit le passé se dévoile. Mais cela ce fait assez lentement et malheureusement le dénouement nous apparait assez vite. 

 

En effet, j'avais assez vite deviné ce qu'il c'était passé et ce qu'il était en train de se passer. C'est un peu dommage, cela aurait été bien que le dénouement nous soit plus caché. Qu'on ne le découvre qu'à la fin.

 

Au niveau des personnages, j'ai trouvé qu'ils étaient assez sympathique surtout Christine qui est perdue en permanence mais qui tente de s'en sortir malgré tout et j'ai beaucoup aimé aussi Claire. Elle fait tout ce qu'elle peut pour aider Christine. Le psychiatre m'a aussi semblé sympathique. Je pense que dès le début, il a des doutes sur ce qui se passe.

 

En conclusion, un petit thriller bien sympa sur le moment mais qui s'oublie très vite. Je vous le conseille si vous avez envie de passé un bon moment sans trop de prise de tête.

 

Page 99:

"J'étais hésitante, perplexe sur les résultats de cette approche, mais je savais que je n'avais pas d'autre choix que d'accepter.
- Ok, ai-je dit.

- Bien! Nous allons juste regarder une photo aujourd'hui.

Il a sorti un cliché de son dossier, puis s'est levé pour contourner le bureau et venir s'asseoir à côté de moi."

 

Ma note:




Pour lire d'autres avis:

Logo Livraddict


05/01/2017
3 Poster un commentaire

Bluesman melody

Au tout début:

"C'en est trop, je ne peux plus supporter ce bruit. Je ne veux plus entendre ces pulsations qui parcourent mon corps, ce rythme éreintant résonne dans ma tête et me transperce l'âme."

 




De quoi ça parle:

Jude est un jeune psychologue londonien débutant une carrière prometteuse. Cependant depuis l’adolescence, il souffre de troubles nocturnes récurrents. Un beau jour lors d’une séance, un de ses patients, un vieux bluesman afro-américain lui raconte la mort tragique de son fils à New York vingt-cinq ans auparavant. Jude reconnait dans le récit du vieil homme des événements qu’il vit chaque nuit dans ses propres cauchemars. Afin de percer le mystère du bluesman, le jeune psychologue décide de se rendre à New York avec Ewan, son fidèle ami et confident. Contre toute attente, leur quête les mènera jusqu’au bout du monde. Puis jusqu’au bout d’eux-mêmes, lorsqu’ils découvriront le lourd secret d’un amour rendu impossible par les tensions raciales ordinaires de l’Amérique des années 80.

Ce que j'en ai pensé:

En commençant ce livre, je ne savais pas du tout où j'allais. En effet, au début, nous découvrons Jude et son travail de psychothérapeute. Mais l'histoire en elle-même met assez bien de temps à démarrer. Même si j'ai aimé découvrir petit à petit Jude et Ewan, son colocataire.

J'ai vraiment bien aimé ma lecture. J'ai aimé partir à la recherche de la vérité à travers les USA et le Canada. Ce voyage me tenterait assez je dois dire.

 

Au niveau des personnages, j'ai beaucoup aimé Jude et Ewan. Aussi différent l'un de l'autre mais se sont de vrai amis. Ils sont toujours là pour se protéger et pour s'épauler.

J'ai aussi beaucoup aimé les Canadiens. Mais surtout j'ai aimé découvrir des gens gentils. Ca fait du bien de lire des histoires où on ne doit pas se méfier de tout le monde. La gentillesse des gens n'est pas feinte.

 

J'ai quand même trouvé quelques points négatifs. J'ai trouvé certaines parties un peu longues et pas du tout utiles à l'histoire. Certains passages étaient en effet un peu trop développés à mon gout.

 

Pour ce qui est de la fin, je l'ai trouvée vraiment géniale. J'avais un peu découvert ce qui allait se passer mais j'ai vraiment aimé tout le cheminement qui y amène.

 

En conclusion, n'hésitez pas à lire ce livre même si vous n'êtes pas musicien. Et n'ayez pas peur de la classification thriller, même les gens qui n'aiment pas ce style pourront aimer ce livre.

 

Page 99:

"Jude se mit à trier les aliments du frigo. Il en mit certains de côté pour le repas du midi et jeta le reste aux ordures.
En fin de matinée, ils finirent par éteindre toutes les lumières, les radiateurs et les ordinateurs. L'appartement fut alors plongé dans un profond silence. Ils sortirent les poubelles, fermèrent à double tour la porte de la maison, et partirent en route vers l'inconnu."

 

Ma note:




Pourquoi j'ai lu ce livre:

Je remercie  livraddict et les éditions  Promulgo pour m'avoir permis de découvrir ce livre.

Pour lire d'autres avis:

Logo Livraddict


08/12/2016
2 Poster un commentaire

L'enfant perdu

Au tout début:

"L'asphalte barrait le paysage telle une longue balafre noire, taillée au rasoir. La chaleur n'avait pas encore commencé à tordre l'air, mais le chauffeur savait que ça n'allait pas tarder. Cette clarté aveuglante, le chatoiement au loin, sous un ciel d'un bleu métallique. Il ajusta ses lunettes de soleil avant de jeter un coup d'oeil au grand rétroviseur au-dessus du pare-brise."

 


De quoi ça parle:

Cela fait un an qu’Alyssa Merrimon, douze ans, a disparu alors qu’elle rentrait chez elle un soir après la bibliothèque dans une petite ville rurale de la Caroline du Nord.
Mais Johnny, son frère jumeau, refuse d’accepter son absence et continue à fouiller la ville, rue par rue, s’introduisant même chez des hommes soupçonnés de comportements déviants au risque de se faire prendre. Le policier en charge de l’affaire, Clyde Hunt, est inquiet pour Johnny et le surveille discrètement ainsi que sa mère, qui ne se remet pas de la disparition d’Alyssa et du départ de son mari.
C’est alors qu’une deuxième adolescente disparaît, ce qui rend Johnny encore plus déterminé à retrouver sa sœur, convaincu que les deux cas sont liés. Mais ce qu’il va découvrir est encore plus terrible que ce qu’il pouvait imaginer, ébranlant toute la petite communauté et mettant sa vie en danger.

Ce que j'en ai pensé:

J'ai beaucoup aimé ce thriller même s'il est très sombre. Plusieurs problématiques sont abordées. La disparition, d'abord, d'Alyssa qui est quand même le sujet principal du livre. Mais aussi l'addiction et la violence familiale.

 

Même si l'enquête sur la disparition d'Alyssa est vraiment passionnante. J'ai quand même été très énnervée par les réactions de la mère de Johnny mais aussi par le flic, Clyde Hunt. J'ai trouvé qu'il ne restait pas tout le temps à sa place. Il essaye d'aider Johnny et sa mère mais en étant un peu trop présent au près d'eux. Surtout pour un flic chargé de l'enquête.

Pour Johnny, j'ai assez bien aimé ce personnage. Il est triste bien sur mais il fait tout pour essayer de la retrouver et quand je dis tout c'est tout même se mettre en danger.

 

Par contre, je ne m'attendais pas à cette fin même si c'est une fin logique comme une autre. J'aurais préféré une autre fin. J'ai été un peu déçue.

Si vous aimez les thrillers, n'hésitez pas à lire ce livre. Il se lit très vite et on passe un bon moment.

 

Page 99:

"- Il fait une chaleur épouvantable sous cette tente.
Le médecin légiste s'appelait Trenton Moore. Petit, chétif, il avait une épaisse tignasse, des pores dilatés et zozotait, surtout quand il parlait fort. Il était jeune, rusé et fabuleux à la barre, en dépit du zézaiement.

- Je pense qu'il fait de la varappe.

- Je vous demande pardon.

- Regardez ses mains."

 

Ma note:



Je me rends compte que je ne suis pas très originale dans mes notes. Je met quasi tout le temps 4/5.

 

Pourquoi j'ai lu ce livre:

J'ai lu ce livre dans le cadre du challenge


Ce qui fait que j'en suis à 7/13.

 

Pour lire d'autres avis:

Logo Livraddict


19/10/2016
4 Poster un commentaire

Titanic 2012

Au tout début:

"Lorsque le petit garçon déboucha sur le pont promenade, deux choses le frappèrent. Le froid, tout d'abord, vif et mordant. Puis une certitude terrifiante, évidente: le bateau coulait."

 


De quoi ça parle:

14 avril 1912 : premier et... dernier voyage du Titanic. Le plus grand paquebot du monde heurte un iceberg et coule par 3700 mètres de fond.

14 avril 2012 : un siècle plus tard, jour pour jour, débute l'inauguration du Coeur de l'Océan. Ce grandiose complexe touristique, construit autour de la célèbre épave et de sa proue magnifiquement restaurée, est l'oeuvre pharaonique du milliardaire américain, Murray Hamilton. Sur le pont se presse tout le « gratin » du show-biz, de la politique et des médias. Et si le dôme d'énergie, censé protéger le site, ne remplissait pas toutes les conditions de sécurité ? Une jeune océanographe, Katherine Wells, en est persuadée. D'ailleurs les morts mystérieuses se multiplient autour d'elle comme si quelqu'un avait intérêt à la faire taire...

On ne réveille pas impunément le Titanic !

Ce que j'en ai pensé:

J'ai passé un très bon moment avec ce roman jeunesse.

Au départ, nous nous retrouvons sur le vrai Titanic avec des gens qui courent partout et qui essayent de s'échapper du bateau en train de couler. Mais très vite nous nous retrouvons en 2012 avec un des survivants.

 

Et puis tout va aller très vite. Le roman est assez court et il y a beaucoup de choses qui s'y passent. Un investisseur a construit un complexe hôtelier sur le lieu même du naufrage. Nous sommes en avril 2012, l'inauguration de ce complexe a lieu le jour du 100ème anniversaire du naufrage. Malheureusement, un scientifique va essayer d'empêcher cette inauguration. Pour cause, il a remarqué des dysfonctionnements qui pourrait couter la vie aux nombreux invités.

 

J'ai aimé la course contre la montre pour empêcher un accident de se produire. Les personnages sont assez stéréotypés. Le scientifique intelligent, l'investisseur qui n'a aucun scrupule, les gros bras de la sécurité, ... Mais à part cela, j'ai quand même passé un très bon moment.

 

Malheureusement, comme je l'ai déjà dit, le roman est assez court. Ce qui fait que la lecture a été très rapide et j'aurais bien aimé approfondir un peu plus l'histoire.

 

En conclusion, n'hésitez pas à lire ce roman qui vous fera passer un très bon moment.

 

Page 99:

"Paul s'engagea dans la coursive indiquée; Le caillebotis de métal résonnait sous ses pas. Les parois étaient blanches aseptisées et, d'une certaine manière, il en fut déçu. Inconsciemment, il s'attendait à évoluer dans une sorte de monde baroque, style Nautilus, avec des murs à gros écrous, des boiseries, et le capitaine Nemo jouant de l'orgue au détour d'un couloir. Au lieu de cela, il avait l'impression de marcher dans un décor à la Star Trek! C'était bien moins romantique que Vingt mille lieues sous les mers!"

Ma note:


 

Pour lire d'autres avis:

Logo Livraddict


15/10/2016
0 Poster un commentaire

Ne t'arrête pas

Au tout début:

Lorsqu'elle se réveilla, la première chose qui frappa Noa Torson, c'est qu'elle avait froid aux pieds - ce qui était bizarre, vu qu'elle dormait toujours en chaussettes. Elle ouvrit les yeux et fut aussitôt éblouie par la lumière. Elle prenait pourtant toujours soin de tirer les rideaux avant d'aller se coucher. Elle essaya de comprendre où elle se trouvait, tandis que ses yeux s'accommodaient à la luminosité. Elle avait la sensation que son crâne avait doublé de volume et, malgré ses efforts, n'avait pas la moindre idée de la façon dont elle avait atterri ici - où qu'elle puisse être."

 


De quoi ça parle:

Noa se réveille sur une table d'opération, une cicatrice en travers de la poitrine. Elle ne sait pas où elle est, ni ce qui lui est arrivé. Alors elle prend la fuite, des tueurs lancés à ses trousses.
La jeune fille, hackeuse de génie et solitaire, pense semer facilement ses poursuivants. Elle se trompe: pour la première fois de sa vie, si elle veut survivre, Noa a besoin d'aide. Car elle est la clé d'un terrible secret. Et ceux qui la traquent n'ont aucune intention de la laisser s'échapper.

Ce que j'en ai pensé:

Il faudrait vraiment que je fasse mes chroniques plus rapidement après ma lecture parce que là, j'ai un peu de mal à me rappeler ce que j'ai lu et ce que j'ai ressenti lors de ma lecture.

 

On entre directement de l'action en découvrant Noa qui se réveille dans une salle d'opération. Elle ne sait pas ce qu'elle fait là, ni se qu'on lui a fait. Elle va tout faire pour s'échapper.

 

Dans le même temps, nous découvrons Peter qui aime fouillé dans le bureau de son père. Le problème c'est qu'il va tomber sur quelque chose qu'il n'aurait pas du voir et il va avoir la visite d'un commando qui va embarquer son ordinateur.

 

Noa et Peter vont chacun enquêter sur l'affaire et bien sûr ils vont finir par se rencontrer. J'ai vraiment bien aimé cette histoire. Il n'y a pas de temps mort, il y a de l'action et nous n'arrêtons pas de fuir avec Noa.

 

Noa est une jeune fille très douée et pleine de ressource mais elle va quand même avoir besoin de l'aide de Peter. J'ai beaucoup aimé Peter, il est vraiment gentil, toujours prêt à aider Noa.

En ce qui concerne Noa, je sais pas trop quoi en penser. J'ai un peu l'impression qu'elle se croit indestructible parce qu'elle a réussi à faire sa vie avec son ordinateur. C'est une très jeune fille mais elle a déjà assez bien gagné sa vie.


J'ai vraiment passé un très bon moment avec ce thriller. Et je vous le conseille vraiment, n'hésitez pas à lire ce livre. Je lirai la suite avec plaisir.

 

Page 99:

"Quand Amanda avait entendu parler d'un fabricant de shampoing bio qui expérimentait en secret ses produits sur des chiens et des chats errants, Peter avait organisé une mission nocturne au cours de laquelle des membres d'/ALLIANCE/ avaient infiltré la base de données de l'entreprise et détruit la ligne de production, transformant l'usine en un gigantesque bain de mousse. Et il comptait bien mettre au point un plan encore plus diabolique pour se venger de ceux qui s'acharnaient contre lui. Mais il fallait d'abord qu'il découvre qui ils étaient."

Ma note:



Pourquoi j'ai lu ce livre:

J'ai lu ce livre dans le cadre du challenge


ce qui fait que j'ai lu 7 livres sur 13 pour ce challenge (je en sais pas si je vais arriver au bout de ce challenge moi Pied de nez)

 

Pour lire d'autres avis:

Logo Livraddict


11/10/2016
0 Poster un commentaire

Da Vinci code

Au tout début:

"Jacques Saunière, le célèbre conservateur en chef du musée du Louvre, s'élança en courant dans la Grande Galerie. Le vieillard de soixante-seize ans saisit à deux mains le premier tableau qui se présenta sur sa droite, un Caravage, et tira dessus de toutes ses forces. Le grand cadre en bois doré se décrocha de sa cimaise et Jacques Saunière s'écroula sous le poids du tableau."

 



De quoi ça parle:

Enfermé dans la Grande Galerie du Louvre, Jacques Saunière n'a plus que quelques instants à vivre. Blessé mortellement, le conservateur en chef va emporter son secret avec lui. Il lui reste cependant un mince espoir de ne pas briser cette chaîne ininterrompue depuis des siècles. Mais il lui faut agir vite. Une seule personne au monde peut prendre la relève, décrypter le code et être traquée à son tour...

Ce que j'en ai pensé:

Je continue ma lecture de la saga Robert Langdon et je dois dire que j'ai mieux aimé celui-ci par rapport au premier. On est directement mis dans l'ambiance du Louvre.

 

Il est vrai que beaucoup de choses sont grosses comme des camions. Certains points sont un peu invraisemblables mais ça reste un roman et cela ce lit plutôt très bien. C'est vrai aussi que le roman est assez gros mais il se lit très vite car j'ai été prise dans l'intrigue et j'avais envie de savoir la suite.

 

Au niveau des personnages, je connaissais déjà Robert Langdon qui me plaît bien comme personnage. Mais j'ai découvert Sophie et j'ai beaucoup apprécié ce personnage. Elle n'est pas cruche, elle se défend très bien au niveau des énigmes et même au niveau des scènes de confrontation elle ne donne pas l'impression d'avoir peur. Je n'aime pas trop les héroïnes qui sont trop peureuses et qui on besoin de protection. Là non, elle n'a pas peur de prendre part à l'action.

 

En conclusion, ce deuxième tome m'a beaucoup plus plu et je vous recommande de le lire surtout si vous aimez les jeux de piste et d'énigmes.

 

Page 99:

"Et il se sentait vraiment comme un fantôme... transparent... errant de port en port.
Les gens évitaient de le regarder.

A dix-huit ans, il se fit pincer par deux hommes d'équipage, alors qu'il volait une caisse de jambon sur un cargo. Ils sentaient la bière et les souvenirs de ses terreurs d'enfant l'envahirent d'un coup. La peur et la haine de son père remontèrent des profondeurs, comme un monstre terrifiant. Il rompit à mains nues le cou du premier, et le second ne dut la vie sauve qu'à l'arrivée de la police."

 

Ma note:




Pour lire d'autres avis:

Logo Livraddict


04/10/2016
0 Poster un commentaire

Anges & démons

Au tout début:

"En reniflant une odeur de chair brûlée, le physicien Leonardo Vetra comprit que c'était la sienne. il leva des yeux terrorisés vers la silhouette penchée sur lui.

- Que voulez-vous?

- La chiave, répondit la voix rauque, le mot de passe.

- Mais... je n'ai pas...

L'intrus appuya de nouveau, enfonçant plus profondément l'objet blanc et brûlant dans la poitrine de Vetra. On entendit un grésillement de viande sur le grill."

 


De quoi ça parle:

Robert Langdon, le célèbre spécialiste de symbologie religieuse, est convoqué au CERN, en Suisse, pour déchiffrer un symbole gravé au fer rouge retrouvé sur le corps d'un éminent homme de science. Il s'agirait d'un crime commis par les Illuminati, une société secrète qui vient de resurgir après une éclipse de quatre siècles et a juré d'anéantir l'Église catholique. Langdon ne dispose que de quelques heures pour sauver le Vatican qu'une terrifiante bombe à retardement menace !

Ce que j'en ai pensé:

J'ai décidé de lire la série de Robert Langdon dans l'ordre. En effet, j'ai déjà lu "Da Vinci code" mais je n'ai jamais lu les autres de cette série. Du coup j'ai commencé par "Anges et Démons".

 

Même si j'ai bien aimé ce livre, j'ai trouvé qu'il mettait énormément de temps à démarrer. En effet, Robert Langdon est appelé pour travailler au CERN en suisse. Mais J'ai trouvé que il y avait beaucoup de temps avant qu'il y arrive. Et du coup il n'y a pas beaucoup d'action au début.

 

J'ai aussi trouvé la fin très longue avec beaucoup de rebondissements.

 

Mais a par ça j'ai quand même eu une lecture assez sympathique et j'ai passé un plutôt bon moment à travers Rome et je vous conseille de lire ce livre si vous aimez les histoires palpitantes, les courses-poursuites, les courses contre la montre.

 

Alors voila, un bon petit moment sympa même si je me suis demandée à quel moment l'histoire allait vraiment démarrer.


Page 99:

"C'était une bonne nouvelle; la mauvaise, c'était qu'ils n'avaient de toute évidence pas encore trouvé l'antimatière.
- Ca va? demanda Langdon à Vittoria.

Elle haussa les épaules et esquissa un sourire las. Olivetti raccrocha enfin et s'avança vers eux. Il paraissait encore plus imposant de près. Très grand lui-même, Langdon n'avait guère l'habitude d'être toisé par plus haut que lui."

 

Ma note:

 

Pour lire d'autres avis:

Logo Livraddict


27/09/2016
0 Poster un commentaire


Recherche

Vous recherchez ? :
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser