Passion des livres

Passion des livres

Robert Langdon, tome 1: Anges & démons

Au tout début:

"En reniflant une odeur de chair brûlée, le physicien Leonardo Vetra comprit que c'était la sienne. il leva des yeux terrorisés vers la silhouette penchée sur lui.

- Que voulez-vous?

- La chiave, répondit la voix rauque, le mot de passe.

- Mais... je n'ai pas...

L'intrus appuya de nouveau, enfonçant plus profondément l'objet blanc et brûlant dans la poitrine de Vetra. On entendit un grésillement de viande sur le grill."

 


De quoi ça parle:

Robert Langdon, le célèbre spécialiste de symbologie religieuse, est convoqué au CERN, en Suisse, pour déchiffrer un symbole gravé au fer rouge retrouvé sur le corps d'un éminent homme de science. Il s'agirait d'un crime commis par les Illuminati, une société secrète qui vient de resurgir après une éclipse de quatre siècles et a juré d'anéantir l'Église catholique. Langdon ne dispose que de quelques heures pour sauver le Vatican qu'une terrifiante bombe à retardement menace !

Ce que j'en ai pensé:

J'ai décidé de lire la série de Robert Langdon dans l'ordre. En effet, j'ai déjà lu "Da Vinci code" mais je n'ai jamais lu les autres de cette série. Du coup j'ai commencé par "Anges et Démons".

 

Même si j'ai bien aimé ce livre, j'ai trouvé qu'il mettait énormément de temps à démarrer. En effet, Robert Langdon est appelé pour travailler au CERN en suisse. Mais J'ai trouvé que il y avait beaucoup de temps avant qu'il y arrive. Et du coup il n'y a pas beaucoup d'action au début.

 

J'ai aussi trouvé la fin très longue avec beaucoup de rebondissements.

 

Mais a par ça j'ai quand même eu une lecture assez sympathique et j'ai passé un plutôt bon moment à travers Rome et je vous conseille de lire ce livre si vous aimez les histoires palpitantes, les courses-poursuites, les courses contre la montre.

 

Alors voila, un bon petit moment sympa même si je me suis demandée à quel moment l'histoire allait vraiment démarrer.


Page 99:

"C'était une bonne nouvelle; la mauvaise, c'était qu'ils n'avaient de toute évidence pas encore trouvé l'antimatière.
- Ca va? demanda Langdon à Vittoria.

Elle haussa les épaules et esquissa un sourire las. Olivetti raccrocha enfin et s'avança vers eux. Il paraissait encore plus imposant de près. Très grand lui-même, Langdon n'avait guère l'habitude d'être toisé par plus haut que lui."

 

Ma note:

 

Pour lire d'autres avis:

Logo Livraddict



27/09/2016
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 130 autres membres